benefice


benefice
BENEFICE. s. m. Privilege, grace. Benefice du Prince. benefice d'âge. heritier par benefice d'âge. heritier par benefice d'inventaire. estre receu au benefice de cession.
Benefice d'âge. Ce sont lettres de Chancellerie que les mineurs obtiennent pour estre émancipez, & gouverner eux-mesmes leur bien jusqu'à pleine majorité.
Benefice d'inventaire. Ce sont lettres qu'on obtient pour estre receu à heriter sans estre obligé de payer les dettes d'une succession que jusqu'à la concurrence du profit que l'on en tire.
Il signifie aussi, Profit, avantage. Tout est tourné à son benefice. il a receu du benefice dans cette affaire.
On appelle aussi en termes de Medecine, Benefice de nature, Les evacuations extraordinaires par lesquelles la nature se descharge.
En ce sens on dit aussi, Benefice de ventre, pour dire, Un dévoyement naturel & qui est arrivé de luy-mesme sans qu'il soit bien violent. Il m'est venu ce matin un benefice de ventre.
Benefice. Titre ou dignité Ecclesiastique accompagnée de revenu. Un bon Benefice. Benefice simple. Benefice sans charge d'ames. Benefice seculier, regulier, consistorial, en commande. Benefice de fondation royale. Benefices incompatibles. Benefice declaré impétrable. Benefice litigieux. les charges d'un Benefice. la collation d'un Benefice. la nomination des Benefices. pourvoir quelqu'un d'un Benefice. poursuivre un Benefice. courir un Benefice. plaider un Benefice. resigner, permuter un Benefice. nommer à un Benefice. conferer, remettre, tenir des Benefices. disputer un Benefice, le titre d'un Benefice. taxer un Benefice, remplir un Benefice. prendre possession d'un Benefice. il n'a ny office, ny Benefice. Benefice ayant charge d'ames. Benefice à simple tonsure. C'est un Benefice qu'on peut posseder sans avoir pris d'autres Ordres que la tonsure.
Benefice secularisé. C'est un benefice qui n'estoit possedé que par des Reguliers, & qui par permission du Pape peut estre possedé par des Seculiers.
Benefice manuel. C'est celuy qui despendant d'une Abbaye se dessert par un Religieux que le Superieur peut changer quand il luy plaist.
On dit prov. Que les chevaux courent les Benefices & que les asnes les attrapent.
On dit prov. Il faut prendre le Benefice avec les charges, pour dire, qu'Il faut souffrir les incommoditez d'une chose quand on en a le profit.
On dit aussi prov. Ce n'est pas benefice sans Cure, pour dire, Que c'est un bien & un avantage que l'on n'a pas sans peine, sans despense, ou mesme sans danger.
Benefice, Se prend aussi pour le lieu mesme où est l'Eglise & le bien du Beneficier. Ce Benefice est bien situé. il ne bouge de son Benefice. il reside à son Benefice.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bénéfice — [ benefis ] n. m. • 1198; lat. beneficium « bienfait », de bene « bien » et facere « faire » I ♦ 1 ♦ Avantage. Le bénéfice de l âge. ⇒ privilège. Laissons lui le bénéfice du doute. Quel bénéfice avez vous à mentir ? AU BÉNÉFICE DE : au profit de …   Encyclopédie Universelle

  • bénéfice — BÉNÉFICE. s. m. Privilége accordé par le Prince ou par les Eois. C est un droit dont il jouit par bénéfice du Prince. Être héritier par bénéfice d inventaire. Être reçu par bénéfice de cession. f♛/b] On appelle Lettres de bénéfice d âge, Des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Benefice — • Popularly the term is often understood to denote either certain property destined for the support of ministers of religion, or a spiritual office or function, such as the care of souls Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Benefice      …   Catholic encyclopedia

  • Benefice — Bénéfice Pour les articles homonymes, voir Bénéfice (homonymie). Un bénéfice ou excédent ou solde positif, provient de recettes et autres produits comptables supérieures à des dépenses et autres coûts (charges comptables). L inverse (écart… …   Wikipédia en Français

  • Benefice — Ben e*fice, n. [F. b[ e]n[ e]fice, L. beneficium, a kindness, in LL. a grant of an estate, fr. L. beneficus beneficent; bene well + facere to do. See {Benefit}.] [1913 Webster] 1. A favor or benefit. [Obs.] Baxter. [1913 Webster] 2. (Feudal Law)… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • benefice — Benefice, Beneficium. Recevoir un benefice ou bien fait, Accipere beneficium, Habere beneficium ab aliquo. Intrus en un benefice, Grassatus in possessionem beneficij. Benefices tombez en deport, Sacerdotia quae in causam caduci cesserunt.… …   Thresor de la langue françoyse

  • Benefice — Ben e*fice, v. t. [imp. & p. p. {Beneficed}.] To endow with a benefice. Note: [Commonly in the past participle.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • benefice — c.1300, a church living, from O.Fr. benefice (13c.) and directly from L. beneficium a favor, service, generosity, kindness, benefit, from beneficus generous, kind, benevolent, obliging, from bene (see BENE (Cf. bene )) + ficus, from stem of… …   Etymology dictionary

  • benefice — [ben′ə fis] n. [ME < OFr < ML beneficium < L, a kindness, service, promotion < BENEFIC] 1. land held by a feudal tenant for services rendered the owner 2. an endowed church office providing a living for a vicar, rector, etc. 3. its… …   English World dictionary

  • Bénéfice — (fr., spr. Benefis), 1) so v.w. Beneficium; bes. 2) (Beneficevorstellung), Vorstellung, deren Ertrag, nach Abzug der Kosten, einem Schauspieler od. einer Schauspielerin (beide Beneficianten) zu Gute kommt. Garantirtes B., wenn die Direction eine… …   Pierer's Universal-Lexikon